Une "carte cible" a été transmise aux recteurs fin février 2015. Il s’agit du nombre "minimum" de CIO par académie dans le cas où des Conseils généraux se désengageraient. La « carte cible » des CIO a été diffusée aux recteurs. Chaque rectorat a donc reçu le nombre de CIO que l’État était prêt à financer. Cette carte se traduit par une diminution de 150 CIO sur les 510 actuels, soit près d’un tiers. Même si cette carte minimale ne signifie pas que les fermetures doivent être effectives si les Conseils généraux ne se désengagent pas, elle peut très bien être entendue comme un signal pour accélérer encore les décisions de retrait des CG.

Selon le Ministère, si le conseil général ne se désengage pas, ou si la municipalité continue à financer un CIO, celui-ci ne devrait pas fermer.

Au CTA de janvier 2015, après avoir demandé la fermeture du CIO de Caen 1 (géré par la collectivité territoriale), M. le recteur de Caen avait déjà indiqué qu'une mesure de réduction était en cours avec le projet de réduire à 1 le nombre de CIO par bassin d'éducation. Cela signifie concrètement qu'un CIO de Caen et son agglomération peut encore être fermé prochainement.

Télécharger la carte-cible des CIO.

Quand Paris veut fermer 11 CIO :

article le Parisien 04.03.15

Courrier du Chef du SAIO du rectorat de Paris aux personnels des CIO