Les gestionnaires des collèges du département de l’Orne ont été réunis mardi 13 octobre dans le but d’un échange avec le Conseil départemental. Le Président du Conseil départemental, M. Lambert était présent. Il sollicitait la participation des établissements scolaire pour l’utilisation d’une plateforme Agrilocal qui permet de développer les achats de produits agricoles locaux de proximité. Plusieurs adjointes gestionnaires sont intervenues, soulevant l'opportunité de l’achat systématique dans un souci de l’équilibre budgétaire de l’établissement.

M. Lambert a vertement répondu en disant qu’il était en mesure de contrôler le nombre d’achats via la plateforme par chaque établissement et de les classer pour le versement de la dotation de fonctionnement qui pourrait varier en fonction de leur participation à la dite plateforme.

Les gestionnaires se sont sentis placés de fait sous l’autorité d’un président de Conseil départemental qui ne relève pas de leur hiérarchie. Ces pratiques doivent cesser et le SNASUB-FSU et la FSU défendent les gestionnaires dans leur protestation légitime. Nos organisations interviendront dans les différentes instances et notamment le 12 novembre devant le recteur, jour du Comité technique académique pour que l’on rappelle aux collectivités territoriales la place qu’elles occupent et pour qu’elles n’en sortent pas de leurs champ de compétences.