« Après des dizaines d’années, nous pourrons revenir à un fonctionnement plus équilibré et plus juste pour nos fonctionnaires, puisque le nombre de points alloués est supérieur au montant des primes abattues afin de compenser le surcoût de la cotisation retraite liée au point d’indice », a indiqué Marylise Lebranchu.

En résumé :

Un amendement au projet de loi de finances pour 2016 prévoit d’intégrer une partie des primes perçues dans le traitement de base, la baisse des salaires nets en résultant du fait des cotisations étant compensée. Pour les catégories A, 389 euros de primes devraient être retirés et 500 euros de salaires rajoutés. Pour les catégories B, ces chiffres se monteraient à 278 et 320 et pour les catégories C à 167 et 220.

Le dispositif entrera en vigueur au 1er janvier 2016 pour les fonctionnaires de catégorie B ainsi que les paramédicaux et sociaux de catégorie A, et au 1er janvier 2017 pour les autres.

On aurait aimé tout de même que les agents de catégorie C aient ces transformations en même temps que les agents de catégorie B.

Vous trouverez l'intervention de Mme Lebranchu, Ministre de la fonction publique, sur un amendement visant à tenir compte d'une revalorisation des grilles indiciaires : http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2015-2016/20160044.asp#P643601