Plus d'une cinquantaine de collègues se sont déplacés pour assister à ce colloque. Le matin, consacré essentiellement à la modification de la carte des agences comptables de l'académie, a été riche en discussion. Cela a permis d'alimenter en argumentation les représentants du SNASUB-FSU qui siégeront le 31 mai prochain à un groupe de travail sur cette carte. Le SNASUB-FSU considère comme extrêmement important de réunir les personnels, de recueillir leur avis et de définir une orientation conforme aux aspirations des collègues. La discussion a débouché sur l'adoption d'une lettre ouverte au recteur que vous lirez ci-dessous.

Durant l'après-midi, les requalifications des emplois et des agents ont été abordées. Un point également sur la politique indemnitaire sur le RIFSEEP et l'ARTT a été fait.

Lettre ouverte au recteur de l’académie de CAEN sur la modification de la carte des agences comptables

Après nombre d’échanges fructueux lors du colloque « EPLE » du mardi 10 mai 2016 au collège Henri Brunet de CAEN, les 50 personnels réunis à l’initiative du SNASUB-FSU de notre académie décident - en vue du groupe de travail du 31 mai prochain - de demander aux autorités académiques de clarifier les critères retenus pour la fermeture prochaine et éventuelle de 11 agences comptables.

Nous souhaitons qu’une analyse précise des situations actuelles des agences comptables soit effectuée.

Les personnels réunis, considérant les critères actuels non objectifs, jugent nécessaire qu’un constat de l’existant soit fait avant d’appliquer des règles « mathématiques » quant au nombre d’établissements rattachés par agence comptable.

Des garanties sur le devenir des personnels concernés par ces fermetures (de l’agent comptable aux collègues de catégorie C) sont également incontournables afin de pouvoir entamer des discussions de manière sereine. Il apparaît notamment qu’en cas de suppression d’emploi non vacant, les collègues concerné-e-s doivent pouvoir bénéficier des points au barème de mouvements prévus lors des mesures de carte scolaire.

D’autre part, quelle nouvelle répartition des moyens humains en cas de modifications de la taille des groupements comptables ?

Une attention devra également être portée à la garantie du maintien du maillage territorial permettant partout le bon fonctionnement de nos établissements et donc du service public, particulièrement dans les zones rurales.

Les missions de conseil et du contrôle comptables doivent rester dans notre académie au plus proche de l’acte éducatif mis en œuvre dans nos établissements scolaires.

Les 50 collègues réunis le 10 mai 2016 à l'initiative du SNASUB-FSU