Les décisions prises par le gouvernement durant l'été sont guidées par l'austérité et mettent à mal les solidarités en s'attaquant brutalement aux droits sociaux. La diminution des contrats aidés et la baisse des APL sur fond de réduction des dépenses publiques tout azimut en sont les mesures les plus emblématiques. La réforme du Code du travail sans réel débat démocratique est lourde de conséquence. Les multiples mesures des ordonnances diminuent les protections des salarié-e-s et renforcent la précarité et la flexibilité.

Le 12 septembre est une journée de mobilisation du monde du travail à l’appel de la CGT, Solidaires, l’UNEF et la FSU.

Pour les agents de la Fonction publique, les annonces sont aussi particulièrement brutales : gel du point d’indice, prévision de 120 000 suppressions d’emplois, rétablissement de la journée de carence, augmentation de la CSG sans garantie d’un dispositif pour maintenir le pouvoir d'achat. La menace d’une possible remise en cause du calendrier des mesures de revalorisation indiciaire induites par le PPCR constituerait une trahison des engagements de l’État et du dialogue social.

Conséquence de l’augmentation de la CSG, pour la première fois un gouvernement est amené à assumer comme objectif la baisse des revenus des retraité-e-s.

Pour toutes ces raisons, la FSU invite les collègues à participer de manière significative aux mobilisations du 12 septembre, un préavis de grève a été déposé en ce sens.

Horaires et lieux des manifestations :

CALVADOS :

CAEN : 10H30 Place St Pierre

LISIEUX : 10h30 Place Mitterrand

VIRE : 17h30 Porte Horloge

MANCHE : (avec en outre l’UNL SD)

Avranches : 10 h 30 place de la mairie

Cherbourg : 10 h 30 place de la mairie

Saint Lô : 10 h 30 place de la mairie

Coutances : 11h30 place de la mairie

ORNE : (avec en outre FO)

Alençon : 11h00, devant la préfecture

Flers : 17h00 place du Marché