Présents : Mme Forêt-Simon (SG de la DSDEN 61), Mme Sonet (chef de division de la DAGFI), M. Ferrette (co-secrétaire académique du SNASUB-FSU).



Le SNASUB-FSU avait participé à la réunion du Comité hygiène et Sécurité de la cité administrative le 18 juin au cours de laquelle il a été annoncé le lancement d’une réflexion sur la densification des locaux de la cité administrative. Le bâtiment E serait vidé de ses actuels occupants et le commissariat de police pourrait les investir dans quelques années. En d’autres termes, il s’agit de se conformer à la norme nationale des 12 m² par poste de travail. Ces 12 m² intègrent les salles de réunions, la salle du courrier ou encore le local de la photocopieuse et massicot.

Mme Forêt confirme que les projets de réorganisations de la cité administrative sont en cours et qu’il y a un dossier de demande de crédits pour l’isolement thermique qui est conditionné à la réduction de la surface occupée par poste de
travail.

A l’heure actuelle, la DSDEN serait composée de 72 postes de travail et que nous serions à 13,90 m² par poste. Il y aurait donc 1.90 mètre x 72 postes = 136.80m² à rendre à la préfecture.

A la rentrée, la préfecture réunira de nouveau les syndicats dans le cadre du CHS CT pour présenter un projet de réorganisation générale pour l’ensemble de la cité.