Macron a parlé d'une hausse de 100 euros pour les travailleurs ayant le SMIC. De quoi parle-t-il exactement ? Il s’agit en fait du cumul de la hausse du SMIC au 1er janvier 2019 (environ 20 euros) et d’une prime d’activité qui remplace le RSA. Elle est versée par l’Etat via les CAF. Son augmentation prévue en avril 2019 de 30€, 20€ en octobre 2020 et 20€ en octobre 2021, soit 70€ est versée dès janvier 2019. Cette prime d’activité n’est pas soumise à cotisation sociale et donc absente pour le calcul de la retraite. Les 100€ se limitent donc à la hausse habituelle au 1er janvier 2019, la concentration d’une mesure étalée sur 2 ans et l’exonération de cotisations sociales en 2018. Par ailleurs, il s’agit d’une base théorique car en réalité, la prime d’activité dépend des ressources du foyer, si on est seul ou en couple, avec ou sans enfant, si on est locataire ou non… En conséquence, il n’est pas possible de connaître le montant exact de cette prime d’activité sans une étude de votre dossier par la CAF.