Jeudi 24 janvier est une journée de grève dans l’Éducation Nationale contre les suppressions de postes, la dégradation des conditions de travail, la réforme du lycée, etc. L'Enseignement Supérieur et la Recherche ne sont pas épargnés par ces mesures d'austérité et de réorganisation managériale : baisse des dotations budgétaires, suppressions de postes et de filières, fusions (et acquisitions ?) des ESPE, des IUT et des Universités, ParcourSup, etc. Cette politique que nous subissons depuis de bien trop nombreuses années a des conséquences désastreuses sur nos conditions de travail (et de vie) ainsi que sur le sens de nos missions de service public.



Par ailleurs, la récente augmentation des frais d'inscription pour les étudiant.e.s étranger.e.s extracommunautaires accentue cette vision élitiste et marchande de l'ESR et entrainera un accroissement des inégalités sociales d'accès à l'université. Cette mesure frappera lourdement les étudiant.e.s les plus pauvres et les plus précaires (ci dessous, le communiqué intersyndical national).

Pour toutes ces raisons, l'intersyndicale CGT Ferc Sup, SNASUB-FSU, SNESup-FSU et SUD Éducation-Solidaires appelle le personnel de l'Université de Caen-Normandie à :

Assemblée Générale du personnel
9h00 - Amphithéâtre Laplace (Bâtiment L - Campus 1)

Manifestation
10h30 - Place du Théâtre