Sommaire :

Page 1 : bilan de la CAPA ; coordonnées des représentants du personnel



Page 2 : déclaration préalable du SNASUB-FSU



Pages 3-4 : mouvement intra-académique



Page 4: liste des postes vacants



Page 5: intégrations ; le coin des statistiques ; tableau d’avancement ADJAENES accès au grade de Principal 2ème Classe et de Principale 1ère classe



Page 6 : liste des collègues titularisés

Résultats CAPA ADJAENES 04.06.19 MVT TA - document SNASUB-FSU

Les commissaires paritaires peuvent vous renseigner sur votre dossier, appelez les :

Cécile CARIN : 06.81.40.73.90

Isabelle FLEGO : 06.73.83.69.29

DECLARATION DES ELUS SNASUB-FSU EN CAPA DES ADJAENES

Toujours NON à la fusion des académies !



La fusion des académies aura marqué de façon majeure les services académiques en cette année scolaire. Le ministère a retiré début avril le projet de réorganisation des services qu’il avait pourtant validé un mois auparavant. Le départ du recteur, le retrait du projet initial représentent un désaveu de toute l’action entreprise depuis plus d’un an de rapprochement entre les académies de Caen et de Rouen. Les collègues du rectorat ont ressenti un mépris, une absence de considération et de méconnaissance du fonctionnement réel des services. A la vision simpliste d’un jeu de mécano dont on démonte les pièces, l’administration fonctionne en réalité de manière complexe, faite d’interrelations de bureau à bureau, de service à service et même d’académie à académie. Il y a une cohérence administrative qui a failli voler en éclat et que les personnels ont su préserver.

Après la grande révolte des personnels, le ministre a choisi de maintenir la fusion des académies. Si la méthode a changé, la forme administrative privilégiée en bi-site fait l’objet de critiques depuis plusieurs années aussi bien dans les services de l’Etat que dans les Régions. Nous ne voyons donc pas pourquoi s’engager dans une réorganisation dont on connait par avance les conséquences néfastes en termes de dysfonctionnement et de qualité du travail dégradé pour le personnel et l’encadrement.



Pourquoi casser ce qui fonctionne bien ? Le SNASUB-FSU réaffirme son opposition à la fusion et nous mettrons tout en oeuvre pour nous y opposer.



L’arnaque du projet de loi Fonction publique

Cette CAPA est peut-être la dernière dans sa configuration actuelle. Le SNASUB-FSU tient à dénoncer le projet de loi sur la fonction publique et le dessaisissement des commissaires paritaires dans les procédures a priori de mutations, d’avancement et de promotions, si la loi se mettait en place. Ce serait la fin du contrôle syndical dans ces procédures et de la transparence pour tout un chacun.



Par ailleurs, les cas dérogatoires au recrutement des agents non titulaires seraient multipliés, banalisés. Certains parlementaires envisagent d’augmenter le temps de travail des agents de la fonction publique d’Etat en niant les situations atypiques et les sujétions. Le récent rapport de l’inspection générale des Finances torpillait notamment le temps de travail des personnels administratifs de l’éducation nationale et appelait à mettre fin à notre situation particulière. Le SNASUB-FSU demande le retrait du projet de loi.