SNASUB - FSU
48, rue du val noble
61000 Alençon
nous écrire :

Permanence quotidienne :
13h30 / 17h30

tel : 02.33.27.56.09
ou 06.11.64.15.57

Actualités

jeudi 7 septembre 2017

colloque national : 13 octobre 2017


Le SNASUB-FSU souhaite favoriser les prises de contacts inter-établissements et inter-académiques afin de connaître l’état de la situation au niveau national des établissements scolaires.

Pour cela, nous organisons un colloque national « EPLE » le 13 octobre prochain.

PRATIQUES : les demandes d'autorisation d'absence pour participer au colloque doivent être déposées auprès des supérieurs hiérarchiques pour le 13 septembre au plus tard. Pour y participer et se faire rembourser les frais de déplacement, il faut être syndiqué au SNASUB-FSU. Tu trouveras ci-dessous l’ordre du jour et un modèle de courrier pour une demande d’autorisation à adresser à ton supérieur hiérarchique. Si tu es intéressé, merci de m’en informer.

François FERRETTE
Secrétaire académique du SNASUB-FSU

Télécharger le programme complet et le modèle de demande d'autorisation d'absence

samedi 24 juin 2017

lycée Alain : la FSU écrit au recteur

La FSU souhaiterait échanger avec vous sur la situation de l'agence comptable du Lycée Alain et sur les conséquences qu'elle provoque sur les conditions de travail des personnels. Depuis l'alerte des représentants des personnels lors du CHSCTA du 8 juin, nous avons rencontré les personnels des établissements rattachés et nous sommes extrêmement inquiets de la souffrance générée.Nous souhaitons donc une audience en urgence.

Veuillez croire Monsieur le Recteur en notre attachement au service public d'éducation.

mardi 20 juin 2017

Compte rendu de la réunion du 19 juin 2017 sur la souffrance au travail à l’agence comptable du lycée Alain

Tous les établissements étaient représentés sauf… le lycée Alain.

Compte rendu du CHS CT académique du 8 juin

Après un signalement au RSST par un chef d’établissement sur la souffrance des personnels, le CHS CT du 8 juin a été amené à discuter de celui-ci. La FSU a demandé une visite d’urgence du CHS CT au lycée en question mais il y a eu une opposition des autorités académiques au motif du respect d’un protocole académique qui demande un délais de un mois avant toute visite. Mais c’est au moment où les signalements sont portés au RSST que les personnels souffrent et qu’il faut réagir. La FSU avait demandé une visite le 20 juin qui a été refusée au profit d’une autre le… 28 septembre 2017 ! Pour notre organisation, ce rythme trop lent n’était pas envisageable au regard de la situation. Par défaut, une enquête administrative a été proposée mais qui ne concerne à l'heure actuelle que l’établissement d’où est parti le signalement. Le rythme administratif trop lent a conduit la FSU à proposer une rencontre avec les personnels.



Comment résister, comment lutter ?

Après un long échange sur la situation vécue depuis la rentrée 2016, deux points essentiels apparaissent :



- la question du regroupement de l’agence comptable passée de 6 à 10 établissements depuis septembre 2016 avec des effectifs en personnels insuffisants au regard des opérations comptables.



- les difficultés relationnelles avec l’agent comptable



En conséquence, les représentants du personnel en ont tiré une conclusion :

POUR GARANTIR UN DÉPART EN VACANCES ET UN RETOUR SEREIN, IL FAUT QUE LES AUTORITÉS ACADÉMIQUES APPORTENT DES RÉPONSES AVANT LES VACANCES D’ÉTÉ SUR CES DEUX POINTS !

Les collègues ne doivent pas partir en vacances sans savoir comment la rentrée va s’effectuer.



D’ores et déjà, nous appelons les collègues à :



- signaler tout fait direct ou indirect dont vous auriez connaissance au RSST : https://extranet.ac-caen.fr/sante_securite/registre/tableau_de_bord1.php

(chemin à partir de l'intranet : "applications" puis "Intranet, Référentiels et Outils" puis "autres outils" ->Registre Sante et sécurité au travail (R.S.S.T.))

- porter témoignage auprès de François Ferrette : snasub-caen@orange.fr



La FSU va donc prendre un certain nombre de dispositions pour défendre les personnels.

vendredi 16 juin 2017

Souffrance au travail : que se passe-t-il au lycée Alain ?

lundi 6 février 2017

Communiqué de presse FSU suite au CAEN du 1er février 2017

Au conseil académique de l’Education nationale du 1er février ont été présentés le financement régional de l’enseignement confessionnel, la fusion de certains établissements publics et la carte des formations professionnelles.

Le nombre prévu d’ouvertures de formations professionnelles sous statut scolaire dans les lycées professionnels et technologiques est ridiculement faible voire à somme nulle (4 ouvertures dont deux par redéploiement et deux fermetures) au regard de celles assurées en apprentissage (pour une faible part dans l’Education nationale et pour une grande part dans des organismes privés).

Le conseil régional et malheureusement le rectorat défendent l’idée que l’apprentissage constitue une voie de formation plus efficace vers l'emploi, ce qui reste à démontrer. La FSU continue contre vents et marées de combattre ce dogme et de promouvoir une formation professionnelle et technologique sous statut scolaire, offrant une large gamme de spécialités afin de tenir compte davantage des possibilités de poursuites d'études et d'élévation des niveaux de qualification des élèves que des besoins étroits et extrêmement variables des entreprises.

Dans ce contexte, il nous apparaît que la réorganisation de l'offre scolaire pour le Bac Pro Systèmes Electroniques et Numériques relève du massacre. Regrouper la formation en première dispensée sur six sites sur un seul, celui de Condé sur Noireau, risque, s’il était mené à terme de compromettre gravement l'avenir même de cette formation Education nationale. La difficulté serait grande d'accueillir sur ledit site tous les élèves de première dispersés dans l'académie. Outre le bouleversement imposé aux équipes enseignantes, il s'agit d'un véritable mépris pour des élèves et leurs parents engagés en seconde dans une formation qu'ils pensaient à bon droit pouvoir poursuivre en première. Face à la mobilité nécessaire des familles vantée par les autorités académiques et régionales, la FSU défendra toujours le maillage serré d'un service public d’Education de qualité. Elle soutiendra les initiatives prises par les personnels et les usagers pour amplifier la lutte notamment à Caen le 8 février prochain.

Le CAEN a donc été l’occasion pour M. Deniaux (Vice-président du conseil Régional), qui le présidait de manière expéditive, de mener une charge sur les thèmes chers à son camp politique, à savoir, la promotion de l’apprentissage, le « nécesssaire » financement à parité des lycées confessionnels sous contrat et « d’inévitables » rationalisations/diminutions de l’offre publique de formation. M. Deniaux a déclaré face à la FSU que le vent (libéral) à venir serait fort, usagers et personnels doivent en être prévenus.

lundi 28 novembre 2016

Agences comptables : carte 2016-2020 : réduction de 40 à 30 agences

Le CTA du 24 novembre portait notamment sur la modification de la carte d'implantation des agences comptables dans l'académie de Caen. Après plusieurs mois de luttes, les autorités académiques décidaient de revoir leur copie. Finalement, l'agence de Dives/mer est maintenue avec une nouvelle redistribution des plusieurs établissements. Nous remercions les 180 personnes qui ont soutenu notre pétition qui exigeait le maintien de toutes les agences comptables.

Télécharger le document du CTA du 24.11.16 sur les agences comptables du Calvados

Télécharger le document du CTA du 10.11.16 sur les agences comptables - Calvados/Manche/Orne

samedi 22 octobre 2016

Baisse de dotations aux établissements scolaires publics en 2017 par les collectivités territoriales... et près de 45 millions en plus dans la poche du privé !

Le SNASUB-FSU a reçu un courrier de l'ancien président du Conseil régional de Haute-Normandie nous informant de la baisse de dotations pour les lycées : Télécharger le courrier reçu par le SNASUB-FSU

Nous avons également reçu le courrier en date du 6 septembre 2016, de Hervé Morin, Président du Conseil régional de Normandie, annonçant aux établissements privés le versement de 44 millions d'euros à leur attention : Télécharger le courrier envoyé aux établissements privés.

Ceci fait suite à une baisse des crédits des collèges du Calvados de 500 000€ (voir : http://www.tendanceouest.com/actualite-195105-500000-de-moins-pour-les-colleges-du-calvados-en-2017.html)

jeudi 15 septembre 2016

Déclaration du SNASUB-FSU le 15 septembre 2016 à la réunion des gestionnaires

Monsieur le recteur,

Le SNASUB-FSU souhaite vous interpeller sur la carte des agences comptables. Nous estimons que celle qui a été présentée au groupe de travail en juillet dernier est un projet. Tant que le passage de ce projet n’a pas été soumis pour avis au comité technique académique, il ne peut être mis en œuvre. C’est pourquoi nous nous étonnons de la précipitation avec laquelle les autorités académiques veulent mettre en place rapidement cette carte. Y-t-il urgence ? Nous ne le pensons pas car la discussion qui a commencé en début d’année civile 2016 nous a paru artificielle. Quelles ont été les raisons qui ont obligé un tel débat ? Y-a-t-il eu des dysfonctionnements ? Nous sommes pour une amélioration du service public et nous sommes partisans de la nécessité d’un constat de l’existant avant d’appliquer des règles « mathématiques » quant au nombre d’établissements rattachés par agence comptable. Par contre, nous nous opposons au postulat qu’il y a trop d’agences comptables.

La diminution drastique du nombre d’agences comptables nous inquiètent et inquiètent nombre de collègues, de l’agent comptable aux collègues de catégorie C. Nous pensons possible que la discussion reprenne entre les représentants du personnel et les autorités académiques sur le sujet.

Nous défendons :

- La garantie du maintien du maillage territorial permettant partout le bon fonctionnement de nos établissements et donc du service public, particulièrement dans les zones rurales.

- Les missions de conseil et du contrôle comptables doivent rester dans notre académie au plus proche de l’acte éducatif mis en œuvre dans nos établissements scolaires. Nous appelons à l’unité syndicale, au rassemblement des personnels de catégorie A, B et C pour peser sur vos décisions.

M. le recteur, vous avez parlé du dialogue social à votre arrivée dans notre académie, nous sommes prêts à y participer.

samedi 14 mai 2016

Compte rendu du colloque EPLE du 10 mai 2016 à l'initiative du SNASUB-FSU


Plus d'une cinquantaine de collègues se sont déplacés pour assister à ce colloque. Le matin, consacré essentiellement à la modification de la carte des agences comptables de l'académie, a été riche en discussion. Cela a permis d'alimenter en argumentation les représentants du SNASUB-FSU qui siégeront le 31 mai prochain à un groupe de travail sur cette carte. Le SNASUB-FSU considère comme extrêmement important de réunir les personnels, de recueillir leur avis et de définir une orientation conforme aux aspirations des collègues. La discussion a débouché sur l'adoption d'une lettre ouverte au recteur que vous lirez ci-dessous.

Durant l'après-midi, les requalifications des emplois et des agents ont été abordées. Un point également sur la politique indemnitaire sur le RIFSEEP et l'ARTT a été fait.

Lettre ouverte au recteur de l’académie de CAEN sur la modification de la carte des agences comptables

Après nombre d’échanges fructueux lors du colloque « EPLE » du mardi 10 mai 2016 au collège Henri Brunet de CAEN, les 50 personnels réunis à l’initiative du SNASUB-FSU de notre académie décident - en vue du groupe de travail du 31 mai prochain - de demander aux autorités académiques de clarifier les critères retenus pour la fermeture prochaine et éventuelle de 11 agences comptables.

Nous souhaitons qu’une analyse précise des situations actuelles des agences comptables soit effectuée.

Les personnels réunis, considérant les critères actuels non objectifs, jugent nécessaire qu’un constat de l’existant soit fait avant d’appliquer des règles « mathématiques » quant au nombre d’établissements rattachés par agence comptable.

Des garanties sur le devenir des personnels concernés par ces fermetures (de l’agent comptable aux collègues de catégorie C) sont également incontournables afin de pouvoir entamer des discussions de manière sereine. Il apparaît notamment qu’en cas de suppression d’emploi non vacant, les collègues concerné-e-s doivent pouvoir bénéficier des points au barème de mouvements prévus lors des mesures de carte scolaire.

D’autre part, quelle nouvelle répartition des moyens humains en cas de modifications de la taille des groupements comptables ?

Une attention devra également être portée à la garantie du maintien du maillage territorial permettant partout le bon fonctionnement de nos établissements et donc du service public, particulièrement dans les zones rurales.

Les missions de conseil et du contrôle comptables doivent rester dans notre académie au plus proche de l’acte éducatif mis en œuvre dans nos établissements scolaires.

Les 50 collègues réunis le 10 mai 2016 à l'initiative du SNASUB-FSU

jeudi 31 mars 2016

Carte des agences comptables : rien n'est joué !

Le projet "carte comptable" n'est qu'un projet. Le groupe de travail doit encore se réunir, et les mesures seront rediscutées en C.T.A à l'automne 2016 : il n'y a donc pour l'instant rien d'officiel.

Cette précision est utile car elle souligne la possibilité de modifier la situation par rapport au projet initial des autorités académiques : réduire considérablement le nombre d'agences comptables par augmentation du nombre d'établissements rattachés.

Participez au colloque organisé par le SNASUB-FSU le 10 mai prochain pour traiter ce sujet : Colloque établissements scolaires : mardi 10 mai 2016 - 9h30/16h30

jeudi 3 mars 2016

Groupe de travail - agences comptables

Un premier groupe de travail sur la modification de la carte des agences comptables a eu lieu le 24 février. Un second groupe de travail aura lieu le 29 mars.

Pour toute question, merci de contacter : Sarah.Gendry@ac-caen.fr qui représentait le SNASUB-FSU au groupe de travail.

vendredi 6 novembre 2015

Pataquès ornais : quand M. Lambert se prend pour le ministre de l'éducation nationale

Les gestionnaires des collèges du département de l’Orne ont été réunis mardi 13 octobre dans le but d’un échange avec le Conseil départemental. Le Président du Conseil départemental, M. Lambert était présent. Il sollicitait la participation des établissements scolaire pour l’utilisation d’une plateforme Agrilocal qui permet de développer les achats de produits agricoles locaux de proximité. Plusieurs adjointes gestionnaires sont intervenues, soulevant l'opportunité de l’achat systématique dans un souci de l’équilibre budgétaire de l’établissement.

M. Lambert a vertement répondu en disant qu’il était en mesure de contrôler le nombre d’achats via la plateforme par chaque établissement et de les classer pour le versement de la dotation de fonctionnement qui pourrait varier en fonction de leur participation à la dite plateforme.

Les gestionnaires se sont sentis placés de fait sous l’autorité d’un président de Conseil départemental qui ne relève pas de leur hiérarchie. Ces pratiques doivent cesser et le SNASUB-FSU et la FSU défendent les gestionnaires dans leur protestation légitime. Nos organisations interviendront dans les différentes instances et notamment le 12 novembre devant le recteur, jour du Comité technique académique pour que l’on rappelle aux collectivités territoriales la place qu’elles occupent et pour qu’elles n’en sortent pas de leurs champ de compétences.

jeudi 4 juillet 2013

Barèmes administratifs 2008-2015

Ce document officiel émane de la Division des établissements et classe l'ensemble des établissements scolaires selon leur taux d'encadrement en personnel administratif. Un tableau un peu compliqué mais le principal à retenir est l'avant dernière colonne à droite intitulée "écart poste" : lorsque le chiffre est en négatif, cela signifie que, selon les critères des autorités académiques, l'établissement manque de personnel administratif ; lorsque le chiffre est positif cela signifie, qu'il y a un "surplus" de personnel administratif.

Télécharger le barème administratif 2015

Télécharger le barème administratif 2014

Télécharger le barème administratif 2013

Télécharger le barème administratif 2012

Télécharger le barème administratif 2011

Télécharger le barème administratif 2010

Télécharger le barème administratif 2008

mardi 12 février 2013

Une question parlementaire à envoyer aux autorités académiques, territoriales et aux élus

Enfin un parlementaire qui ne s'encombre pas de la démagogie et qui pointe du doigt l'une des injustices les plus scandaleuses de notre administration !!!

Cette question parlementaire à lire ici résume fort bien la situation des gestionnaires au sein des établissements scolaires, et leur souffrance au travail; afin de donner de l'ampleur à la démarche de ce cet élu, le Snasub vous invite à diffuser largement ce texte, notamment :

- à annexer cette page aux pièces jointes de toutes les demandes d'enquête des autorités académiques ou territoriales ;

-à transmettre ce texte à tous vos élus locaux

mercredi 7 novembre 2012

Le point de vue du SNASUB-FSU sur la Réforme du Cadre Budgétaire et Comptable (RCBC)

Le décret 2012-1193 du 26 octobre 2012, modifiant le code de l'éducation et relatif à la réglementation financière et comptable des EPLE est paru.

Il faut retenir de ce décret qu'il permettra, si le CA le décide, au chef d'établissement de transiger et de signer certains marchés que les règles concernant le quorum sont changées, qu'un arrêté doit paraitre pour mettre en place la structure RCBC des budgets 2013...

N'hésitez pas à faire remonter par la section académique du SNASUB-FSU ces élèments ainsi que les difficultés rencontrées, le SNASUB-FSU national collecte ces informations.

Lire le décret n°2012-1193 du 26 octobre 2012

Télécharger le tract syndical sur la RCBC