Le ministre se déplace dans notre département jeudi 31 mai. Il fera la visite du collège Pagnol à Caen, puis interviendra au Rectorat devant le personnel rassemblé pour l’occasion, puis enfin inauguration une école à Tilly sur Seulles. Cette visite se place dans la suite de l’annonce de sa « réforme » de l’enseignement professionnel après celles du lycée général et des programmes de l’école primaire bâties dans le plus profond mépris du personnel et des usagers, les élèves.

C’est également le début édifiant de Parcoursup, une gigantesque loterie. L’entreprise de tri social que nous dénonçons depuis des mois est indéniable : les élèves qui viennent des voies professionnelle, technologique et/ou de certains quartiers sont discriminé-e-s comme l’attestent les premiers retours. Et ce au moment même où les CIO sont menacés de disparition !

L’annonce, qui pourrait être imminente, d’une fusion de l’académie de Caen avec celle de Rouen inquiète beaucoup. Car derrière les logiques de fusions, de mutualisations de services, il y a une conception de la politique publique de plus en plus éloignée des préoccupations d’égalité d’accès au service public, conçues sur des objectifs réduits à une approche minimaliste et soumise aux besoins immédiats de l’activité économique.

Nous sollicitons une audience avec le ministre afin de lui exprimer de façon directe notre défense d’un enseignement public de qualité. Nous appelons tou.te.s les collègues disponibles aux deux rassemblements prévus :

Rassemblement au Rectorat à partir de 14 heures 30

Rassemblement devant l’école de Tilly sur Seulles à partir de 17 heures 30.