Déclaration à la CAPA ATRF du 3 juillet 2018 Intersyndicale -CGT- SNASUB-FSU - SUD



Non à la fusion des académies !
La très grande majorité des syndicats, comme les personnels, est opposée à la fusion des académies. Nous y voyons en effet un moyen de supprimer des effectifs par la chasse aux doublons avec comme conséquence un éloignement du service public des usagers. Si une fusion devait s’appliquer, soyez sûrs que nos organisations syndicales feront tout pour en empêcher la mise en œuvre. Nous appelons les collègues à renforcer le nombre de signatures sur la pétition de l’intersyndicale.



Carrière des ATRF :
à quand la requalification des emplois ? Nous tenons aussi à dénoncer les faibles possibilités de promotion par la liste d’aptitude : 6 pour Caen en 2018 alors que les besoins de requalification vont bien au-delà de ce chiffre. Par défaut, là où il n’y a qu’un seul agent de labo en établissement scolaire, nous posons comme principe qu’il doit être occupé par un agent de catégorie B. De manière générale, nous estimons nécessaire de recruter les ATRF en fonction des missions réellement exercées. Dès lors qu’il y a connaissance et application de textes réglementaires, autonomie dans l’activité, il faut requalifier les emplois de C en B ; dès lors qu’il y a des fonctions d’encadrement, la transformation des emplois en catégorie A doit être la règle.



Politique indemnitaire :
Le passage au RIFSEEP aura été un des moments de notre actualité de cette année. Cependant, l’éclatement de la politique indemnitaire entraîne des montants mensuels avec des écarts assez importants au sein même de notre académie : 183€ à CANOPE, 223€ à l’université de Caen et 266€ pour les personnels de laboratoire, pour le premier grade. Nous refusons la distinction entre Branche d’Activité Professionnelle car nous sommes du même corps de fonctionnaire, recrutés dans les mêmes conditions. Aussi, nous demandons une gestion unifiée de nos rémunérations avec un nivellement vers le haut.



Pour la défense des CAPA !
Le ministère de l’action et des comptes publics a présenté le 25 mai aux organisations syndicales de la Fonction publique, un document intitulé « définir un nouveau modèle de dialogue social dans la fonction publique » où il projette de supprimer les compétences des Commissions administratives paritaires sur l’examen préalable des mutations, des promotions d’échelon, de grade, par liste d’aptitude,... Nous exigeons le maintien des prérogatives actuelles des CAP et leur renforcement.

Sommaire du compte rendu:

Page 2: déclaration de l’intersyndicale CGT-SNASUB FSU-SUD
Page 3: liste des postes vacants - détachement - Intégration - congé de formation professionnelle
Page 4 : tableaux d'avancement - titularisation

Télécharger le compte rendu